Je vous invite à entrer dans ma bulle !

J’ai toujours adoré les livres… Enfant, j’ai dévoré Fantômette, Alice puis tous les romans de Maurice Leblanc, avec une affection particulière pour L’Eclat d’obus… Un jour, j’ai écrit. Par jeu, par besoin ? Surtout par plaisir ! L’écriture est une évasion, un monde ailleurs et un moment privilégié qui n’appartiennent qu’à moi.

Quand j’ai imaginé L’Orchidée, j’ai vécu des mois avec Marie. Je la construisais, elle modelait celle que je devenais. Avec Fleur et Lola, (2010 chez Pygmalion-Flammarion) j’ai attrapé le virus. Je vivais avec mes personnages, je les écoutais, leur parlais. Cinq romans ont suivi chez Pygmalion-Flammarion. Ce mec et moi ? Tu rêves ! (2011), Marre de compter pour des prunes ! (2012) également édité en livre de poche, collection Piment chez France Loisirs, Trois dames de cœur et atout pique (2013), Le Silence d’Amarine (2014) sélectionné par le Grand Livre du Mois, par France Abonnements, par Libra Diffusio pour une parution en gros caractères, puis par France Loisirs, Place des Tilleuls, (2015) également édité par France Loisirs cette année et en 2017 par Libra Diffusio en gros caractères. 

En 2015, pour les 10 ans de Lire à la plage, j’ai participé à l’écriture d’un recueil de nouvelles : Quatre auteurs à la plage, que les lecteurs ont pu découvrir dans une des 12 petites cabanes du littoral seino-marin, Le Havre, Etretat, Fécamp… 

Changement dans ma vie d’auteur, avec la parution de mon nouveau titre A l’ombre du bonheur. Le roman a été sélectionné par France Loisirs en avant première. Il est sorti en février 2017 en librairie, chez Incartade(s) éditions. 

Le nouveau titre est disponible, en avant-première chez France Loisirs. Avec "Quand le temps s'arrêtera", je vous emmène dans une aventure semée d'embûches et une histoire brûlante de passion.  
 
Le prochain manuscrit est achevé… prêt pour 2018 ! Mais chut ! Encore un peu de patience... Et une autre fiction occupe mes pensées, mon cahier, mon crayon à papier et l'écran de mon ordinateur ! Ce sera le titre 2019. Je ne cesse jamais d’écrire. Même dans ma tête. J’emporte partout mes personnages. Ils me suivent dans mon quotidien. La fin d’un manuscrit est un déchirement alors je commence une nouvelle histoire avant d’en achever une. Je peux quitter mes personnages sans trop de chagrin puisque d’autres m’attendent déjà ! 

Grâce à vous, mes lectrices et lecteurs, mes romans se font connaître… Vos petits mots, vos encouragements me sont précieux. Merci de votre fidélité.



Carole Duplessy Rousée contact