Je vous invite à entrer dans ma bulle !

J’ai toujours adoré les livres… Le goût de l'écriture est venu plus tard. Quand j'écris, je vis avec mes personnages. Je les construis, je leur parle et je les écoute ! Parfois j'ai cette sensation étrange qu'ils modèlent l'histoire à leur guise et qu'ils inversent les rôles, deviennent maîtres de mes pensées... 
 
Quand j’ai imaginé L’Orchidée, j’ai vécu des mois avec Marie. Je la construisais, elle me transformait... Avec Fleur et Lola, j’ai attrapé le virus. Cinq romans ont suivi chez Pygmalion-Flammarion. Vous pouvez les découvrir dans la rubrique "les livres" sur ce site.

En 2015, pour les 10 ans de Lire à la plage, avec Michel Bussi, j’ai participé à l’écriture d’un recueil de nouvelles : Quatre auteurs à la plage, que les lecteurs ont pu découvrir dans une des 12 petites cabanes du littoral seino-marin, Le Havre, Etretat, Fécamp… 
 
En 2015, le club France Loisirs m'a fait l'honneur et le plaisir de sélectionner Le Silence d'Amarine qui a connu un beau succès au catalogue. Grâce à France Loisirs, mon lectorat s'agrandit chaque année. 
 
Après 6 mois d'avant-première chez France Loisirs en 2019, "Toutes les dernières fois" sortira en mars 2020 en librairie. Ce nouveau titre vous emmène en Ardèche méridionale. Une histoire qui commence sous un brûlant soleil d'été.  A Ruoms, Elena et ses frères vivent sur la propriété de leurs parents, les Cheylard. Une existence simple d'artisans qui va se trouver chamboulée par l'arrivée d'un travailleur saisonnier ressemblant comme deux gouttes d'eau à un des fils Cheylard et par la révélation d'un secret. 
  
Le prochain manuscrit est achevé… Vous y découvrirez les "coulisses" de la télévision, le monde des scénaristes, des réalisateurs et des producteurs, autour de personnages simples et attachants, et d'autres calculateurs et détestables !
 
Une autre fiction occupe mes pensées, mon cahier, mon crayon à papier et l'écran de mon ordinateur ! Ce sera le titre 2021. J'y retrouve la Bretagne, plus particulièrement la pointe du Finistère, le bout du monde... Je ne cesse jamais d’écrire. Même dans ma tête. J’emporte partout mes personnages. Ils me suivent dans mon quotidien. La fin d’un manuscrit est un déchirement alors je commence une nouvelle histoire avant d’en achever une. Je peux quitter mes personnages sans trop de chagrin puisque d’autres m’attendent déjà ! 

Grâce à vous, mes lectrices et lecteurs, mes romans se font connaître… Vos petits mots, vos encouragements me sont précieux. Merci de votre fidélité.